Lélia Demoisy         -         lelia.demoisy@gmail.com             -              +336 02 11 17 20

          Que reste-t-il de l’histoire quand il n’y a plus que quelques individus épars pour s’en souvenir? Que reste-t-il d’une vie quand la vieillesse devient attente et tend à l’effacement?

 

Des anges mineurs, d’Antoine Volodine, dépeint cet univers perpétuel de l’après; avec cette liberté qu’ont ceux qui créent les mondes d’abolir toutes les frontières. La certitude du concept de vie ou de mort n’existe plus. Le souvenir, le rêve et ce qui se dit être la réalité, s’entrecroisent. Les phénomènes étranges ne se font plus expliquer et les rituels magiques rencontrent l’industrie contemporaine. Il n’y a plus de différences ethniques, il n’y a plus de lieux.

Les personnages parlent toutes les langues et empruntent toutes les traditions. Dans ce monde distendu, suspendu qui ne peut aboutir sur rien, voué à s’étirer et s’épuiser à l’infini, des personnages errent, se retrouvent en rêve, ressassent de vieux souvenirs transformés, chamanisent.

 

Ce qui reste, c’est une nébuleuse composée d’images capturées à la mémoire et à des témoignages plus ou moins fiables, d’objets plus ou moins importants également, de discours politiques épuisés, de rituels dont on a oublié le sens. Ce qu'il reste ce sont des souffles.

 

Comme Antoine Volodine, lancer une suite de « narrats étranges », des scènes tableaux qui finissent par se mêler pour créer cet univers non clos et malléable. Faire fiction sans qu’il y ait fiction.

Des souffles
 

Le film

Film réalisée par Lélia Demoisy,

accompagné d'une installation.

Inspiré Des anges mineurs

d'Antoine Volodine,

éditions du Seuil .

Lélia Demoisy

10 min - 2015

 

La civilisation arrive à sa fin.

Ce qui reste ce sont quelques femmes. D'anciennes batisses à l'abandon.

Des rituels dont on ne connait plus très bien les codes. Des objets issus

d'une industrie dépassée. Des animaux. Des corps. Des souffles.

Un pour chaque femme, un long souffle qui se termine.

Inspiré Des anges mineurs d'Antoine Volodine.

rôle: Ecriture, réalisation, décors et accessoires

 

 

 

Distribution

 

Janine Faene 

Fernande Herard

Joëlle Valay

Madeleine Demoisy

Jacqueline Raoux

Yvonne Lelong

Mélodie Décultieux

 

chef opérateur - Ludovic Maudet

assistant cadre - Thimothée Danion

ingénieur du son - Maël Dupon

monteurse - Sarah Leclercq

monteur son - Fabien Goury

chorégraphe - Marlène Goulard

maquilleuse et habilleuse - Dorine Demoisy

Régisseurs - Camille Demoisy - Robin Béchon  

                      Carl Kowaliczek

musiciens - Maxime Vonthron - Lucas Meiniel 

                     Kévin Mauduit - Nathan Malavolti

l'installation

Exposée en 2015 à l'Ensad